Protocole – type pour une cérémonie commémorative

Le protocole ci-dessous est utile pour donner aux commémorations la tenue requise, dans le but de sensibiliser les jeunes générations au travail de mémoire. Ce déroulement est prévu pour la cérémonie la plus importante de l’année : la commémoration de l’Armistice du 11 novembre 1918. Ce protocole peut être utilisé pour d’autres cérémonies commémoratives, en sautant l’Appel au morts, puisque la plupart du temps, les noms qui figurent sur le monument sont ceux des victimes de la guerre 1914 – 1918.

Il revient au correspondant défense, nommé dans les équipes municipales de chacune des 36 700 communes de France, de se préoccuper de la qualité des cérmonies commémoratives. Il veille notamment à mobiliser les élèves des écoles, des lycées et collèges en les incitant à lire les textes officiels, à chanter la Marseillaise, à faire des recherches  sur le destin des hommes dont les noms sont gravés sur le monument.

Les enfants de l'école élémentaire de Baulne (Essonne) lisent le texte de l'UFAC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *